Suite des travaux sur le mur de la terrasse avec le cousin de C. Je sais que quand j’expliquerai en détail la mise en place de ce mur, ça fera hurler plus d’un puriste de la maçonnerie… Mais je prends ça pour une expérience : réaliser un mur avec quasiment que du matos de récupération. Le temps nous dira si mes choix étaient bons ou mauvais. J’ai attaqué la journée en allant chercher du sable en gravière : 3 sacs de 40kg pour 6€.

L’après midi on a commencé le montage du mur à proprement parler avec du béton cellulaire récupéré lors d’une démolition. Rares sont les blocs encore entiers, d’autres sont encore collés ensemble, une sacrée partie de Tétris. Les blocs sont montés au « simple » mortier ciment-sable. Dès la pause des premier, j’ai compris que faire un  mur parfaitement rectiligne et à niveau serait quasiment impossible. J’ai donc pris le parti de ranger cordeau et niveau et de « laisser faire ». Après tout, un mur de Berlin dans un jardin comme le nôtre, ça n’aurait pas été joyeux joyeux.

Le soir, après un bon barbecue, nous avons commencé la réalisation de notre saucisse de Toulouse, prévue pour lundi, en coupant au couteau, en très petits bouts, 2kg d’échine de porc et 1kg de lard cru. C. a mis le tout à mariner avec un verre de vin rouge, 4 gousses d’ail, deux pincées de paprika, deux pincées de cumin en poudre, deux pincées de curcuma, du sel et du poivre. Repos au frigo jusqu’à demain.

M.

nous avons fait un feu:  barbecue salon nous avons jetté :déchet recyclable 2bacs la météo : beau, pluie le soir 3mm.
on a mangé Midi > salade de riz – Soir > enfants : pizza, parents : barbecue
On a fait les courses: Super U : 35€, Orient Marché : 35€ Leclerc : 30€, Sable 6€

Publicités