Grosse frayeur cette nuit. Deux gros orages avec pluies violentes et  épisodes de grêle se sont abattus chez nous. D’un coté, vue la sécheresse c’est plutôt bien,  de l’autre, la violence de la chose peut faire beaucoup de dégâts au potager.

Première constatation : le toit de notre terrasse n’est plus du tout étanche. Cette terrasse est on ne peut plus vétuste, mais pour des raisons de temps et d’argent il faudra bien qu’elle tienne encore un peu le coup. J’ai donc du grimper sur le toit pour enlever toute la mousse qui perturbe l’écoulement de l’eau, et colmater quelques fissures avec de la bâche collée au silicone.

Du coté de la serre c’est pas brillant non plus. J’avais sous-estimé le pouvoir de déformation de la bâche sous le poids de l’eau et en plusieurs endroits de grosses piscines s’étaient formées. J’ai du multiplier le nombre de supports en bois pour laisser moins de liberté au plastique et tendre mieux celui-ci. Pour ce faire j’ai eu recours (une fois de plus) aux branches de nos noisetiers. C’est une vrai aubaine d’avoir de tels arbres qui produisent des perches droites et assez solides en deux ou trois ans à peine. Je ne compte plus le nombre de fois où couper une branche de noisetier nous a permis de réparer ou construire quelque chose.

Au potager, pas trop de dégâts.   Quelques feuilles percées par la grêle mais rien de dramatique. Ouf !

M.

nous avons fait un feu: barbecue  la météo : orages dans la nuit, averse la journée, soleil. 19mm
récupération d'eau 60l.
on a fait du pain 2kg on a mangé Midi > salade de riz – Soir > reste gratin de patates, parents : barbecue, ratatouille

Publicités