Jusqu’à aujourd’hui, pour accéder à notre terrasse couverte par l’extérieur, il n’y avait que ce tas branlant de parpaings en guise d’escalier. On s’en est accommodé deux ans mais faut bien avouer que la chose était quelque peu casse-gueule…
Mais comme la terrasse doit être entièrement refaite j’hésitais à me lancer dans la construction d’un escalier provisoire.
Le fait qu’on ait besoin des parpaings pour monter la clôture des poules a fini par me convaincre. Hop ! Au boulot !

Avec deux planches épaisses qui trainaient, quelques vis, l’aide motivée du moyen-nain et trois heures de travail, on peut maintenant monter et descendre sans risquer de se casser quelque chose au moindre pas mal assuré.
Ça n’est pas un ouvrage qui restera dans les annales de la grande menuiserie du 21ème siècle mais ça fera l’affaire en attendant les grands travaux de la terrasse.

M.

nous avons fait un feu: cuisine   la météo : gris légères bruines.
on a mangé Midi >reste de gratin de pâtes – Soir > enfants : reste de maquereaux, parents : pizza
On a fait les courses: lidl 42€

Publicités