Quand on veut récupérer des bocaux du commerce pour y mettre ses confitures et autres conserves, pour peu qu’on se soucie un brin de l’esthétique, enlever les étiquettes devient vite un cauchemar.

Il y a en gros 4 types de colle à étiquettes :
– Les plus sympas qui partent très facilement après un court trempage dans l’eau. Là pas de soucis.
– Un peu moins faciles, celles qui ne partent qu’à l’eau chaude. On profite du nettoyage du bocal pour enlever l’étiquette.
– Pour les récalcitrantes on peut tenter de les mettre à four chaud (après la cuisson d’un plat) pour 5/6 min. Pour ne pas se bruler on utilisera un gant et un couteau pour soulever l’étiquette qui partira normalement assez facilement. Par contre une trace de colle persistera. On pourra l’enlever avec un chiffon et un solvant du type Essence F.
– Dernier type d’étiquettes : celles qui ont résisté à tout ça… là franchement plus la peine d’insister…. Direction la benne à verre.

Bon et maintenant qu’on a enfin de beaux bocaux, comment faire pour ré-étiqueter nos chef-d’œuvres culinaires ?
Primo on évite les étiquettes du commerce (type étiquettes à cahier) qui sont chères et super casse-pied à enlever. Du simple papier coupé à dimension fera parfaitement l’affaire. On peut aussi se faire un modèle à l’imprimante (ce que j’ai fait) ou en photocopie.

« Et pour coller ? » me demanderas-tu lecteur avisé que tu es…. Du lait ! Du simple lait entier appliqué avec un pinceau.  Une fois sec ça colle très bien. Et pour enlever l’étiquette : un simple trempage dans l’eau. On a fait des essais pas très concluants avec du lait demi-écrémé, on reste donc sur le lait entier qui tient bien mieux dans le temps.

Nous voilà prêt pour de longues soirées d’étiquetage !

Publicités