La cave et les outils étaient dans un état de capharnaüm pas croyable. Plus moyen de bricoler quoi que ce soit comme ça. J’ai donc consacré une bonne partie de ma journée à ranger tout ça.

Chose inespérée, j’ai également réussi à réparer ma scie-sauteuse qui avait rendu l’âme sur le chantier de ma sœur.  En usinant un morceau de métal, j’ai pu remplacer la pièce en plastique qui avait cassé. Me voilà rassuré car sans scie sauteuse je ne suis pas grand chose, il faut bien l’avouer.

Pour fêter l’évènement, j’ai restauré dans la foulée une chaise en bois que C. avait récupéré dans une benne. Fiche brico à venir.

Le soir, retour à la stérilisation intensive en dégustant un sublime roulé d’épaule d’agneau de parcours acheté dans les Cévennes. Si vous passez dans le coin de ratez pas cette viande exceptionnelle d’agneau élevé sous la mère et parcourant les magnifiques paysages des causses. C’est sans doute un des meilleurs agneaux que j’ai eu l’occasion de goûter avec celui de Pauillac, sauf que le prix n’est pas le même : nous l’avons payé à peine 12€/kg dans une boucherie de Florac. Pour en savoir plus sur l’agneau de parcours cliquez ici.

M.

 nous avons jetté : compost 15l. déchet recyclable 1 bac, déchetterie 8 bacs la météo : beau
on a fait du pain 2kg on a mangé Midi > salade et fromage – Soir > enfants : riz et courgette, parents : agneau de parcours et courgettes à la tomate

Publicités