Les tomates « tête-en-bas » donnent leurs premiers fruits.
C’est pas franchement un succès : ils sont petits et très peu nombreux. Il y a sans doute à ça plusieurs explications :
– la situation : ils sont placés dans un lieu peu ensoleillé.
– la qualité des plants : ne voulant pas « gâcher » un beau plan dans une expérience hasardeuse, j’avais pris les plus petits plans de nos semis. En gros ils étaient déjà assez mal partis dans la vie.
– l’arrosage : vue la taille des pots, il faudrait arroser tous les jours… ça n’a pas été le cas surtout pendant nos vacances.
– les nutriments : là encore la taille du pot fait qu’il faudrait engraisser la terre avec de l’engrais liquide pour que la plante ait assez de nutriments…

En bref à part le coté « rigolo » de la chose, ce mode de culture ne m’emballe pas plus que ça. Je ne pense pas renouveler l’an prochain.

Sous la serre par contre ça pousse toujours bien. Comme j’ai beaucoup de « petites » Roma j’ai décidé d’essayer de faire des tomates séchées. L’idéal serait un séchoir solaire, mais comme je n’ai pas eu le temps de fabriquer ça cet été, ça sera au four. Si le résultat est bon je publierai la recette prochainement.

Sinon on a trouvé une solution provisoire pour les poules fugueuses : On ne les sort que vers 17/18h. Comme elles « savent » que c’est le soir, elles ne vont pas trop loin. A 19h elles ré-intègrent le poulailler d’elles-mêmes. On a des poules qui ont réussi leur vie, à 5 mois elles ont déjà une Rolex !

M.

 nous avons jetté : compost 5l. la météo : beau
40l.
on a mangé Midi > risotto aux quiche et de pizza – Soir > enfants : omelettes au trompettes, parents : andouille + salade

Publicités