cuir00 (Medium)Petit, je me souviens avoir vu mon grand-père se confectionner quelques petits objets en cuir. Mais je n’avais jamais essayé de travailler ce matériau.

Quand la housse pour la lampe de poche que je porte à la ceinture au boulot à commencé à lâcher je me suis dit que c’était le moment ou jamais.

J’avais déjà un étui pour mini-lampe maglight dont je me suis inspiré pour réaliser celui-ci.
Après quelques renseignements glanés sur le net je me suis lancé.

cuir01 (Medium)

Tout d’abord il me fallait la matière première : le cuir. J’en ai parlé autour de moi et ma chère maman à accepté de sacrifier un sac à main qu’elle n’utilisait  plus.

Ensuite j’ai réalisé un patron, directement sur la lampe, avec du carton souple et une agrafeuse.  Dès le début il faut bien penser à laisser la marge pour les coutures (plus ou moins 3mm). Donc : on adapte le carton à l’objet, on agrafe, on coupe au plus juste, on enlève les agrafes et on a un beau patron.

cuir02 (Medium)

On reproduit le patron sur le cuir avec un crayon blanc de couturière. Pour la coupe : rien de plus simple : cutter bien affûté et réglet en métal. Il faut bien s’appliquer à faire des coupes parfaitement nettes. La moindre entaille se transformerait plus tard en début de déchirure.

A partir de là il me fallait acheter un peu de matériel. Direction le magasin du coin pour acquérir quelques solides aiguilles et du fil  suffisamment résistant.

cuir03 (Medium)

Normalement, on utilise un fil spécial (dit « poissé ») qui coulisse mieux dans le cuir et adhère après couture. Mais je n’avais pas envie d’attendre une commande. J’ai donc utilisé du fil de lin simple, plus facilement trouvable.
Autre chose qui va me manquer : une alêne. C’est à dire une sorte de poinçon qui permet de faire les pré-trous avant la couture. J’ai contourné le problème en utilisant la plus grosse aiguille que j’avais et un petit marteau. Pas très rapide mais pour un petit objet comme celui-ci c’était suffisant. On plie donc le cuir comme il sera une fois l’étui monté et on perce de part-en part les différentes épaisseurs de cuir là ou devra passer le fil.

cuir04 (Medium)

Et en avant pour la couture ! Il existe de nombreux points possibles. J’en ai choisit un, simple, qui passe en croix par l’extérieur pour commencer.

Pour solidifier  les angles en bas, j’ai utilisé des « vis chigago » elles aussi récupérés sur le sac à main. Comme je n’avais pas d’emporte-pièce pour faire le trou, j’ai utilisé (avec grande délicatesse) la perceuse avec un foret métal parfaitement affûté.

Pour tirer l’aiguille qui souvent bloque un peu dans le cuir, je me suis servit d’une pince a bec.

Premiers essais :

cuir05 (Medium)A part une déformation du cuir en haut tout va bien. J’ai donc rajouté deux points  de couture de part et d’autre de la tête de la lampe pour que celle-ci se bloque bien en haut du fourreau. Voici les photos de l’objet fini. Je l’utilise depuis maintenant 2 mois et c’est nickel.
cuir07 (Medium) cuir08 (Medium) cuir09 (Medium)
Voilà, voilà. Je tenais juste à signaler ce site : http://www.crea-cuir.com/

 

Il m’a bien servit et semble vendre du bon matériel à bon prix.

Publicités