Chopper la grippe au mois de janvier c’est vraiment trop banal. C’est pourquoi j’ai préféré me faire une petite semaine sous la couette avec 39.5° de fièvre au mois de juin, c’est bien plus tendance !

Il y a donc eu peu d’avancées… Mais quand même quelques unes :


Le poulailler est terminé ! Ici la trappe de sortie des poules.

Le distributeur de grain suspendu.

Le bac à sable en bas et une étagère pour pondoirs.

Les poulettes dans leur nouvelle demeure.

J’ai installé un système sommaire de récupération de l’eau au pied de la serre. Un bidon trouvé en forêt et la bâche pliée en « U » en guise de gouttière.

Manifestement, ça marche.


J’ai démonté les vitres des fenêtres récupérées chez mes parents. C’est plus simple que ce que je craignais. Il suffit de faire sauter la baguette de fixation au ciseau à bois, de couper le joint de silicone au cutter de l’autre coté. Et après ça vient tout seul.

Au potager les carottes sont quasiment prêtes. Les haricots nains aussi. La belle saison des récoltes va vraiment commencer sous peu.
C. a planté quelques pommes de terre bintje qui nous restaient au pied du mur en pierre sèche. On est vraiment tard dans la saison mais ça devrait encore le faire.

M.

sur toute la semaine : nous avons fait un feu: 1x barbecue  nous avons jetté : compost 80l déchet recyclable 2 bacs, déchets ménager 30l
la météo : rafraichissement, peu de soleil, 28mm de pluie
2x tomates récupération d'eau 130l. 30l.
on a fait du pain 2,6kg
On a fait les courses: 90€ en tout

Publicités

La porte du poulailler qui donne sur la cour est réparée. Il manquait deux gonds et la poignée. Par contre le cadre était déjà en place (ne me demandez pas pourquoi les anciens proprios ont mis une porte vers l’extérieur (autant dire la rue) dans une salle de bain…).  Les gonds j’ai pu les démonter sur les fenêtres récupérées chez mes parents pour la future serre. La poignée vient de la fenêtre du grand-père de C. que j’ai installée (en fixe) dans le poulailler.

Le soir C. a repris, avec courage, la peinture de l’escalier (c’est long, très long, les délimitations de baguettes au pinceau fin) et moi je me suis remis aux bacs à fleur en hypertufa (on en reparlera).

M.

  la météo :variable
on a mangé Midi > pissaladière – Soir > enfants : pâte au reste de bonite,  parents : salade

Journée poulailler. Opération « tout fermer, tout boucher ».

A commencer par la fenêtre. Je l’ai encadré hier avec des planches de récup’, il faut maintenant boucher au mortier. Une fois de plus je bénis la chaux ! Une petite poignée dans un mortier de ciment/sable et voilà celui-ci malléable et collant comme du plâtre.  Pas besoin de coffrage, on peut travailler directement à la spatule.

Suite avec la porte qui donne sur le porche. Ça commence mal : j’ai qu’un seul gond à la bonne taille. Je suis obligé d’en usiner un à la meule.

La porte est fixée sur les poutres que j’avais monté et est équipée d’une clenche coulissante récupérée je ne sais plus où. La porte ne nous à pas couté bien chère non plus, elle vient des travaux à l’étage.

Il est grand temps de finir ce poulailler car les poussins commencent à être sérieusement à l’étroit dans leur caisse.

M.

 nous avons jetté : déchets ménager 30l. la météo : beau, pluie la nuit 10mm
on a fait du pain 2,5kg on a mangé Midi > reste bbq et ratatouille – Soir > enfants : salade de tomate + rillettes, parents : pâtes carbonara