On a des invités ce soir. Une grosse journée consacrée au ménage et à la cuisine.

Au menu ce soir :

Apéro : mini-madeleines à l’ail des ours et à l’aubergine
Entrée : rillettes de maquereaux et chutney  d’endive au miel
Plat : cannelloni à la viande et cannelloni épinards et ricotta
Dessert : crumble de pomme et de coing
Pain : pain de mie pour les rillettes et pain au pavot pour le reste.

Voilà.

nous avons fait un feu: cuisine  nous avons jetté : déchets recyclables 2 bacs la météo : brouillard le matin beau l’aprem. Froid
on a fait du pain 2kg on a mangé Midi > reste de pâtes carbo – Soir > voir ci dessus

Publicités

Soirée en cuisine avec la réalisation d’un énorme couscous destiné à la mise en conserve pour cet hiver. Et pour l’accompagner ce soir, merguez au barbecue, cou d’agneau et compotée d’oignons et de raisins secs au miel. Un délice !!!

Et puis comme tous les deux ou trois jours : 2kg de pain.

nous avons fait un feu: cuisine   la météo : beau
on a fait du pain 2kg on a mangé Midi > pissaladière et pâtes au jambon – Soir > enfants : reste de poisson, parents : couscous
On a fait les courses: Lidl : 20€, Orient Marché 32€

Pour 2 pains :

1kg de farine type 55
40g de beurre fondu
1 cube de levure fraîche
une bonne cuillère à soupe de sel
25g de sucre
environ 50cl d’un mélange égal lait/eau tiède.

Dans un grand saladier je délaie la levure dans un peu d’eau tiède. J’ajoute la farine, le beurre, le sel, le sucre. Je pétris (au robot ou à la main)  en ajoutant peu à peu  le mélange eau/lait jusqu’à l’obtention du pâte lisse, homogène et non collante.
Je laisse monter sous un torchon deux à trois heures.
Je chemise deux moules à cake de papier sulfurisé, je coupe la pâte en deux et je garnis chacun des moules en tassant bien. Je laisse reposer encore 30 minutes et j’enfourne à 200° pour environ 40  minutes avec un bol d’eau posé dans le four.

M.

Grande journée de ménage. C’est pas très productif mais faut bien de temps en temps. Comme le compost est sec de chez sec je me suis décidé à y verser l’eau de lavage des sols. Nous n’utilisons que du savon noir, il n’y a donc rien de toxique. Mais je vais quand même surveiller la faune locale (lombrics, cloportes etc…) pour voir s’ils supportent la douche.

Drame au potager : une bonne dizaine de fraises presque mûres ont été  arrachées et massacrées… Sans doute un oiseau. Et les pousses de haricots ont été bien attaquées par les limaces. Rageant !

Comme on avait des invités, j’ai fait un pain de mie pour les toasts de l’apéro. Vraiment bon, je publierai donc la recette très bientôt.

M

nous avons fait un feu: barbecuenous avons jetté : compost 15l, verre 1 bac la météo : beau et chaud
récupération d'eau 60l.
on a fait du pain 2kg on a mangé Midi > salade et charcuterie – Soir > barbecue
On a fait les courses: Coop 11€, viticulteur : 20€, orient marché 30€

Depuis aujourd’hui nous sortons nos plants de tomates sur la terrasse histoire de les vivifier un peu. Le tout c’est de ne pas oublier de les rentrer le soir. Les nuits sont encore trop fraîches.

Par contre toujours pas de pluie. Plusieurs départements de France sont déjà en alerte sécheresse ! En avril ! Nous avons donc décidé de nous lancer dans une opération récupération d’eau. Rien que l’eau du bain du bébé ça fait 30L. chaque jour. Une fois de plus, notre terrain en pente ne facilite pas les choses, il nous faut monter chaque jour 3 à 4 seaux au potager où l’on a un tonneau de récupération. Un peu casse-pied mais rien d’insurmontable. Pour nous motiver, je rajoute ci-dessous l’icône
Comme ça, on pourra comptabiliser les économies réalisées.

Le soir pendant que C. passait la première sous-couche de peinture dans la cage d’escalier, je me suis occupé de « l’atelier pain ». D’un coté faire le pain pour demain, de l’autre utiliser les restes de pain rassi. Mixé ça donne une très bonne chapelure sans produits étranges (regardez sur votre paquet acheté… vous serez surpris de la composition…). J’ai également confectionné un gâteau en mélangeant la recette du traditionnel bettelman (mendiant) alsacien et celle du pudding du boulanger du très bon blog Cuisine Campagne.

M.

 nous avons jetté : consigne 24 btl.  la météo : beau
pois mange-tout récupération d'eau 30l.
on a fait du pain 2kg on a mangé Midi > reste barbecue 1gratin pâtes – Soir > oeufs au plat frite de semoule, parents : riz à la crème au reste de goulasch
On a fait les courses: Super U 5€

Comme tous les mercredis matins : Marché. C’est pas vraiment la saison idéale pour les légumes. Ceux d’hivers sont sur la fin et ceux de printemps pas encore vraiment là. Résultat : pas des masses de choix et des prix plutôt élevés.  J’aurais pu faire comme la nana devant moi et prendre des courgettes (du Maroc), des aubergines (d’Espagne) et des tomates (de France mais à 4.90€ le kg)… J’ai plutôt opté pour un chou vert, deux choux raves, des carottes, des  patates, de l’ail, et des magnifiques petits navets tout jeunes.

Comme A. avait ramené de la bibliothèque un bouquin avec une recette de petits-pains, nous l’avons testée. Rien de bien révolutionnaire : 500g de farine, 25cl d’eau, 2 cuillères à café de sel, une cuillère à soupe de sucre et 40g de levure sèche. On laisse monter 2h, on forme les petits pains de la taille d’une orange, on laisse encore monter 30min et on cuit 20min à 220°. Tout chauds, tout frais ils ont fait un carton au goûter de 4h avec des confitures de coings et de prunes.

L’après-midi je me suis attaqué aux ronces qui envahissent notre terrain. L’occasion pour moi de tester un autre outil tranchant légué par mon grand-père. Une lame de serpe monté sur un long manche (tuyau d’alu récupéré). Une fois de plus je suis bluffé par l’efficacité de la chose. Je ferai une fiche outils prochainement sur le sujet. On a décidément bien plus de choses à apprendre de nos « anciens » qu’on ne l’imagine.

Le soir petites courses chez notre épicier arabe pour acheter un cou d’agneau et en faire un délicieux navarin avec les navets du marché de ce matin. Un délice ! J’ai fait griller le cou sur toutes ses faces dans une grande cocote en fonte, puis j’ai rajouté 2 oignons émincés et j’ai couvert de bouillon. Au bout d’une heure j’ai rajouté les navets, des patates et des carottes coupées en gros cubes. J’ai laissé cuire encore 30min avec un bouquet garnis.

M.

 nous avons jetté : déchet recyclable 1bac la météo : soleil mais pas chaud
13l.
on a fait du pain 700g on a mangé Midi > 2pissaladière 2wok – Soir > enfants :wok de boeuf, parents : navarin d’agneau
On a fait les courses: Marché 9€, Lidl 24€, Orient Marché  10€

Aujourd’hui, plans de la serresuite de la conception de la serre. J’ai attaqué la réflexion sur plan… Une chose est certaine, ça va pas être facile d’adapter plein de vitres de tailles différentes. Mais on y croit  ! Je nourris l’espoir d’une serre de 16m² pour un budget inférieur à 200€ tout compris ( dans le commerce une serre en plastique de 6m² coûte pas loin de 500€ voire plus) . Rien que ça. Le problème est que ma frangine ne changera pas ses fenêtres avant juillet (au mieux). Donc soit on reporte l’usage à l’année prochaine, soit on devra bâcher en attendant ses vitres.

Sinon, une fois de plus, une voiture inconnue s’est garée dans notre cour, ouverte, il y a peu, pour en faire le parking de notre future épicerie. Il était temps de poser des panneaux.  Deux planches de récup’ pour support, gravure du texte à la défonceuse, gravure du panneau en utilisant un couvercle de bocal et une chute de contre-plaqué comme guide. Un coup de pinceau avec des vieux restes de peinture… Reste à poncer et lasurer le tout.  De  quoi s’amuser demain.
Le soir j’ai fait le pain. Peut-être un des derniers  de la saison dans la cuisinière à bois… Bonjour le sauna dans la cuisine !!! Mais je pense déjà à un four a pain en extérieur pour l’été…

M.

Cet après -midi, j’ai un peu de temps devant moi : Tintin, 7 ans, et Yakari, 5 ans, sont à l’école, je n’ai que Petit Schtroumph sur les bras, mais il fait une sieste. Je peux envisager une activité d’une heure maximum. Je m’attaque donc au mur de soutènement qu’on veut construire dans le jardin pour créer une terrasse. Notre terrain est très en pente car c’est un coteau viticole. Des terrasses avaient anciennement été aménagées mais les murets ont disparus (les pierres ont dues être utilisées ailleurs) et logiquement la terre s’effondre. Pour reconstruire ce muret, j’ai enlevé toute la terre qui s’était entassée au pied du mur, pour retrouver une paroi bien verticale. Aujourd’hui, je creuse une tranchée de 30 cm de large à environ 20 cm de l’aplomb du mur de terre, et profonde de 40 cm au minimum ( presque la hauteur d’un parpaing). A certains endroits je dois creuser plus profondément pour être au même niveau sur toute la longueur (environ 15 m). Il s’agit de placer une première ligne de parpaings, bien droite et rectiligne. Ce boulot est laborieux, pas très gratifiant, et assez fatigant; je l’étale donc sur plusieurs jours, en fonction de ma motivation, du temps que me laissent les enfants, et de la météo (pas question de me casser le dos sous la pluie !). Il était inenvisageable pour nous de faire appel à des pros pour ce travail : comme le terrain est inaccessible à tout engin motorisé (rapport à la pente), tout doit être fait à la main, et les tarifs pour ce genre de prestations comportent quelques zéros de trop pour notre modeste bourse !
J’ai bien avancé ma tranchée mais elle n’est pas terminée. La terre à cet endroit est vraiment très caillouteuse, et le pelletage en est ralenti. Mais je tiens le bon bout : encore une heure de labeur, et je pourrais bétonner mes parpaings de fondation.

Ce soir, j’ai cuisiné express pour pas cher : des pâtes !
Oignons et poivrons émincés juste revenus, ajout de sauce tomate (reste de la sauce cuisinée pour les pizzas), thon, câpres, ail écrasé et persil ciselé. Le tout mélangé à des penne rigate et recouvert de parmesan râpé : c’est prêt !
Coût total : 1,80€

C.

nous avons fait un feu: cuisine   la météo : beau et chaud.Un bon 20° en journée.
on a fait du pain 1,8kg on a mangé Midi > 3pizza 1 risotto – Soir > enfants : risotto , parents : pâtes au thon (reste de sauce pizza)
On a fait les courses: lait + céréales bébé 14€ en magasin bio