Pour une fois qu’on avait semé les tomates à temps, c’est la météo qui nous a joué des tours. Avec cet hiver interminable, les semis ont mis un temps fou à sortir de terre. De plus en l’absence de soleil ils ont fait d’énormes tiges, sacrifiant leur énergie, espérant trouver de la lumière plus haut, au dépend de la fabrication de feuilles.

13-04-19 002 (Medium)C. avait déjà rempoté les St Pierre la semaine dernière et je me suis collé aux Marmandes, Roma et  Roses de Berne hier soir. Comme pot nous avons utilisé des gobelets à café que j’ai précieusement gardé depuis décembre au boulot. Financièrement c’est une économie ridicule, mais c’est toujours ça de déchet en moins.

Pour différencier les variétés j’ai mis des traits de tipex sur les pots. Un trait pour les Roma, deux traits pour les Marmandes etc…

Comme les tiges sont très longues on peut les enterrer un peu plus (si possible en les courbant légèrement pour ne pas aller trop profond dans la terre) ça favorisera la création de nouvelles racines. Mais il ne faut jamais dépasser le niveau des cotylédons (les deux premières « feuilles » qui apparaissent) sous peine d’affaiblir gravement, voir fatalement la plante.

Une fois tout ça mis en plateau, nous les exposons à nouveau derrière une grande fenêtre ensoleillée. Nous arrosons quasiment tous les soirs avec une bouteille dont le bouchon a été percé à l’aiguille, ça évite de mettre de l’eau partout.

Maintenant il va falloir penser à monter l’abri dans le jardin et espérer que le printemps et bel et bien là !

13-04-19 003 (Medium)

Publicités

Faisons un point sur nos expériences de culture en pots :

Les cornichons vont plutôt bien :

   

Ils ont pris une belle taille et sont en fleur depuis quelques jours. Par contre une petite attaque d’oïdium est visible sur les premières feuilles. J’ai coupé les plus touchées et je vais tenter une pulvérisation de bicarbonate de soude et de lait. Question arrosage : pas de pause possible. Si on laisse passer plus de 48h entre deux coup d’eau les plantes se mettent en berne.

Les tomates « têtes en-bas » :

ça pousse tranquillement. On est bien moins avancé que les tomate en pleine terre mais il peut y avoir de multiples raisons :
– Elles ne sont pas sous serre
– Elles ne sont pas en pleine terre
– L’exposition est plus ingrate (plus de soleil après 15h)
– J’avais choisis les plan les plus chétifs ne voulant pas sacrifier les beaux pour cette expérience plus ludique que pratique.
Néanmoins, les premières fleurs arrivent. A noter aussi que si deux des plants poussent vers le haut coute que coute, le troisième semble se faire parfaitement à sa position tête en bas. Seules les feuilles se tournent vers la lumière.

Les patates en sac :

Rien à signaler. Toutes poussent sans problème. Pas de maladie à signaler, un petit arrosage par semaine. Bref pour le moment c’est de la culture sans soucis aucun.

M.

 nous avons jetté : compost 15l la météo : beau, orage 8mm
récupération d'eau 30l. .
on a mangé Midi >bombasa – Soir > enfants : reste pizza + risotto, parents : polenta aux anchois

Encore un peu de pluie le matin, mais pas longtemps. Du coup on a pu aller au marché au sec. Pommes de terre, carottes, laitue, échalotes, navets, rhubarbe, poires, poireaux, le tout pour 11€.

L’après midi séance portage : on a récupéré les vielles fenêtres de mes parents. Elles serviront à la construction de notre serre en automne. 50 à 70 kg par fenêtre quand même….

Et puis comme c’est la grande mode, j’ai décidé d’essayer la culture des tomates « tête en bas ». Pas question d’acheter un pot « spécial » à 40€ ! Des pots en terre qui trainaient, du fil de fer, de vieilles chaines déterrées dans le jardin.  Et hop ! On verra bien ce que ça donne.  En tous cas, ça fait bien délirer les gosses !

M.

 nous avons jetté : déchet recyclable 1bac la météo :  légères pluies le matin (1mm) beau l’aprem’
courges et semis récupération d'eau 25l.
on a fait du pain 2kg on a mangé Midi > 3 gratin de patate 1 risotto  – Soir > enfants : risotto et petits pois, parents : asperge jambon
On a fait les courses: Super U 24€  Marché 11€

C. est toujours collée au lit… je reste donc en mode papa à plein temps.

Comme notre organisation alimentaire (nous en reparlerons plus tard) est bouleversée du fait que cuisiner des grands plats pour moi tout seul le soir ne me motive pas des masses je suis obligé d’improviser au coup par coup.

poireaux sauvages

A midi j’ai fait un curry de porc aux poireaux sauvages (que les enfants ont ramassés hier). 20 minutes de préparation au grand max, un budget plutôt raisonnable et un franc succès dans l’assiette.
Je posterai la recette plus tard.

Le reste de la journée : rien de bien passionnant, vaisselle, linge, enfants, et courses…

J’ai quand même réussi à trouver 15 minutes pour remplir le bac à aromates destiné à mon beauf et y planter menthe, ciboule, ciboulette, thym et origan. Pour le basilic il faudra qu’il attende encore un peu.

M.

la météo : beau et chaud
12l.
on a mangé Midi > 3 porcs au curry – Soir > enfants : pâtes au jambon, 1 parents : jambon beurre
On a fait les courses: Super U30€

Aujourd’hui j’ai commencé le chantier « serre ». Nous avons, en  effet, le projet de construire une serre en verre pour y faire pousser nos tomates, poivrons, aubergines et autres. L’idée est de profiter d’une coïncidence : mes parents et ma sœur et mon beau- frère vont faire changer les fenêtres de leurs maisons quasiment en même temps. On va récupérer les anciennes vitres pour notre serre. Quand je dis que j’ai commencé le chantier, en fait c’était léger… j’ai cherché le dossier de déclaration de travaux à la mairie…
J’ai également fait mon premier test d’hypertufa. C’est un béton à base de béton de sable et de tourbe qui devrait permettre de faire des bacs à fleurs à moindre coût (nous avons été scandalisé par le prix du moindre pot de fleur en jardinerie : 20€ pour du plastique… de 60€ à des chiffres inimaginables pour des matériaux plus durables). Nous vous en reparlerons…

La cage d'escalier

Au rayon « travaux dans la maison »nous terminons le bas de la cage d’escalier. J’ai bien rentré les vis dans le placo du plafond et posé la dernière bande joint. C, elle, a passé deux bonnes heures à poncer les enduits et à y remettre une bonne couche. On commence enfin à en voir le bout.

En cuisine, préparation express d’une salade de riz à midi (avec un reste de riz d’hier). Le soir nous avons préparé trois grandes pizza. Une jambon – mozzarella – maïs – poivrons, une anchois – olives – mozzarella – poivrons et une lardons – oignons – poivron – crème fraîche.
Nous avons calculé que tout compris cette recette a couté 8€. Nous verrons combien de repas nous en feront. La recette suivra ici même.

M.

 

 

nous avons jetté : 15l. compost la météo : gris légères pluies
on a mangé Midi > salade de riz et reste du poisson – Soir > enfants : soupe légumes + pâté, parents : pizza
on a retiré : 400 € 

 

Au rayon nous terminons le bas de la cage d’escalier. J’ai