Journée pluvieuse. On reste donc en cuisine où les activités ne manquent pas. Encore et toujours des bocaux de prunes au sirop, mais aussi une glace avec les framboises du jardin et la bouillie pour la semaine pour les poussins. Et comme le tonneau de récupération d’eau de la serre est plein j’en ai profité pour arroser les tomates. Les Roma ont enfin des fruits qui poussent. Vivement que ça grossisse et que ça murisse !

M.

  la météo : pluvieux 15mm
tomates .
on a mangé Midi > œufs au plat et frites- Soir > enfants : restes bbq + salade, parents :pâte aux restes de poulet du bbq

Publicités

Journée poulailler. Opération « tout fermer, tout boucher ».

A commencer par la fenêtre. Je l’ai encadré hier avec des planches de récup’, il faut maintenant boucher au mortier. Une fois de plus je bénis la chaux ! Une petite poignée dans un mortier de ciment/sable et voilà celui-ci malléable et collant comme du plâtre.  Pas besoin de coffrage, on peut travailler directement à la spatule.

Suite avec la porte qui donne sur le porche. Ça commence mal : j’ai qu’un seul gond à la bonne taille. Je suis obligé d’en usiner un à la meule.

La porte est fixée sur les poutres que j’avais monté et est équipée d’une clenche coulissante récupérée je ne sais plus où. La porte ne nous à pas couté bien chère non plus, elle vient des travaux à l’étage.

Il est grand temps de finir ce poulailler car les poussins commencent à être sérieusement à l’étroit dans leur caisse.

M.

 nous avons jetté : déchets ménager 30l. la météo : beau, pluie la nuit 10mm
on a fait du pain 2,5kg on a mangé Midi > reste bbq et ratatouille – Soir > enfants : salade de tomate + rillettes, parents : pâtes carbonara

On a terminé et mis en bouteille le sirop de sureau. Une fois étiqueté il va séjourner dans la cave.  Il ne nous en reste qu’une bouteille sur les  six de l’an dernier. J’ai donc fait la même quantité. Je vous posterai la recette complète ce soir ou demain.

C. a terminé la première couche de crépis sur le mur en béton cellulaire. On se questionne pas mal sur la méthode qu’on va mettre en œuvre pour la couche de finition…  Le soir, motivée, elle a repris la peinture de l’entrée de la maison.

De mon coté j’ai terminé mes briques pour l’entrée du poulailler. J’ai également commencé à maçonner le bord de fenêtre.

Les poussin se portent à merveille. Je leur ai aménagé un petit perchoir dans la cage (un bout de tuyau en plastique entouré de ficelle). Depuis aujourd’hui je mets un peu de sable au sol, il en ont besoin pour faciliter leur digestion.
Je rajoute aussi à l’eau de boisson un produit vermifuge qu’on m’a donné. Mais j’ai appris grâce au blog d’Evelyne qu’une tisane de thym et d’ail fait très bien l’affaire. Bon à savoir pour la prochaine fois ! Autre bonne nouvelle, C. a trouvé un agriculteur qui peut nous vendre un mélange blé/maïs par sac de 50 kg. Il ne nous reste plus qu’à trouver de la  paille.

M.

  nous avons jetté : recyclable : 1bac la météo : beau.
on a fait du pain 2,4kg on a mangé Midi > joues de porc – Soir > enfants pâtes aux joues de porc, parents : carbonara
On a fait les courses: Super U : 22€

Dur de trouver des informations sur le sujet. Un peu partout on peut lire qu’il faut se contenter d’acheter des granulés spéciaux en animalerie et donner à ses piafs cette pitance chère, sèche et aux ingrédients mystérieux voire inquiétants (farines animales, antibiotiques, soja transgénique etc…).

A force d’écumer le net et quelques bouquins j’ai quand même trouvé quelques pistes qui m’ont permis d’élaborer cette recette a priori bien adaptée à des poussins âgés entre une et trois semaines :

Je coupe en morceaux 3 carottes (non épluchées) et un demi-oignon. Je mets tout ça dans une casserole avec de l’eau à niveau et quelques épluchures qui traînaient sur le plan de travail et je laisse mijoter à petits bouillons 10 min. Je rajoute 2 œufs (entiers avec coquille) un peu de riz, quelques lentilles, un peu de semoule à couscous et une demi-cuillère à café de sel. Je mets encore un peu d’eau (que les œufs soient à peu près couverts) et je laisse 10 à 15 min. à petit feu. Je verse le tout dans le bol du robot (oui oui ! on laisse la coquille des œufs !), je rajoute une poignée d’orties fraîches coupées finement, un peu de pain dur en miettes et je fait tourner avec la pale à purée.
Ce mélange se garde au frigo trois ou quatre jours sans problème.

Au moment de servir je rajoute des céréales moulues au moulin à café (riz, blé, maïs, épeautre, quinoa… ) ou des miettes de pain dur.

M.

J’ai consolidé un peu le mur en versant 2 bétonnières de béton de terre (3 volumes de terre+pierre pour 1 volume de ciment) sur la deuxième rangée de bloc (voir jeudi dernier).

Comme la bétonnière était lancée, j’en ai profité pour continuer un peu la couche d’enduit.

Bonne nouvelle pour le poulailler, on nous a prêté la lampe UV et un abreuvoir spécial pour l’élevage des poussins.

Le soir j’ai fait un gâteau pour le goûter des enfants demain. Sans œufs et avec pas grand chose en farine. Google m’a évidemment trouvé une recette. Pas trop mal, mais franchement, avec des œufs, c’est plus mieux !

M.

  la météo : beau
récupération d'eau 30l.
on a fait du pain 2,3kg on a mangé Midi > reste de barbecue – Soir > enfants : ??, parents : gratin de patates