Le rillettes c’est bon, facile et pas cher. Alors ? pourquoi se priver ? Pour cette recette il faudra :

1 kg d’échine de porc (ou autre morceau un peu « maigre »), 600 g de poitrine fraîche, 200 g de saindoux (200g de plus si vous voulez les conserver fraiches (voir plus bas)), 1 bouteille de vin blanc au choix, 20 g de sel, du poivre, un bouquet garni (thym, laurier, romarin, estragon) en mousseline ou ficelé serré, du temps.

C’est parti !
rillettea 002 (Medium)On coupe l’échine et la poitrine en petit cube. Pendant ce temps on fait fondre les 200g de saindoux dans une grande casserole.

rillettea 003 (Medium)Quand le saindoux est bien fondu on rajoute peu a peu les morceaux de viande pour les faire brunir. On verse le vin blanc et on rajoute de l’eau pour bien bien couvrir la viande (au moins 5 cm au dessus). On ajoute le sel et le bouquet garni et on laisse sur le feu trèèèèèèèèèèès longtemps, à couvert, en remuant régulièrement (toutes les 1/2h disons). Il faut compter entre 7 et 12h de cuisson. Mais on peut (c’est même mieux) interrompre pour la nuit et reprendre le lendemain.

rillettea 005 (Medium)Quand c’est prêt tout le liquide s’est évaporé, la viande s’est effilochée et le gras dissout. On retrouve la fameuse texture de la rillette.  S’il reste des morceaux de gras encore entiers, on remet un peut d’eau et on continue la cuisson. Quand tout est ok, on rectifie l’assaisonnement (sel/poivre) et on retire le bouquet garni.

Pour la conservation, deux solutions :
rillettea 007 (Medium) Fraiche : on étale les rillettes dans un plat ou une terrine en tassant bien pour qu’il n’y ai pas de bulle d’aire et on couvre de saindoux fondu. Comme ça, ça se conserve au frais 15 jours au moins.

rillettea 008 (Medium)On peut aussi les stériliser en bocaux.  2h en stérilisatrice (lessiveuse). Là la conservation est beaucoup plus longue. Au moins un an.
Mais ça n’a jamais besoin de tenir tout ce temps !

Publicités

On a des invités ce soir. Une grosse journée consacrée au ménage et à la cuisine.

Au menu ce soir :

Apéro : mini-madeleines à l’ail des ours et à l’aubergine
Entrée : rillettes de maquereaux et chutney  d’endive au miel
Plat : cannelloni à la viande et cannelloni épinards et ricotta
Dessert : crumble de pomme et de coing
Pain : pain de mie pour les rillettes et pain au pavot pour le reste.

Voilà.

nous avons fait un feu: cuisine  nous avons jetté : déchets recyclables 2 bacs la météo : brouillard le matin beau l’aprem. Froid
on a fait du pain 2kg on a mangé Midi > reste de pâtes carbo – Soir > voir ci dessus

Vendredi 13 mai:

purrin d'ortie

On a continué à préparer le terrain pour la serre à tomates. Désherber, enlever les racines de ronces et de prunus, retourner la terre, virer les cailloux… Dur et ingrat comme boulot. C a également terminé de planter les choux et j’ai filtré et mis en bouteille le purin d’ortie (fiche recette à venir)
Chez le boucher j’ai acheté de quoi faire des rillettes de porc. Depuis le temps qu’on veut essayer…

 nous avons jetté : compost15l. la météo : beau mais fraiss
semis récupération d'eau 30l. on a fait du pain 2,5kg

Samedi 14 mai :

Le matin on a terminé le sol pour les tomates avec l’aide des enfants pour

bélier maison

ramasser les cailloux. L’après midi, vue l’impossibilité d’enfoncer un pieux de 2,50m à la masse (j’ai pas les bras assez longs) j’ai fabriqué un bélier à l’aide d’un morceau de poutre, d’un bout de tôle et d’une chute de tuyaux en PVC (fiche outil/brico à venir). Vu le prix de l’outil dans le commerce (100€) ça valait le coup de bricoler un peu. Le principe est simple, on enfile le pieu dans le tuyaux, on soulève le bélier et on le laisse tomber sur le pieu. La masse (le morceau de poutre) agira comme un marteau. Ça marche pas mal du tout, mais vu la quantité de caillasses dans le sol c’est pas encore miraculeux…

  la météo : beau mais frais


Dimanche 15 mai :

On va me prêter une tarière à main.  C’est un genre de tire-bouchon géant pour

mur en pierres sèches

faire des trous dans le sol (on tourne, on tire, on dégage la terre et on recommence). Ça devrait faciliter grandement l’enfoncement des pieux pour la serre ! En attendant, avec un coup de main de beau-papa, j’ai bien avancé sur le mur en pierre sèche. La partie gauche est enfin terminée.
On a également fait nos premiers pots de rillettes de porc (recette à venir).

  la météo : beau avec averses 6mm
récupération d'eau 70l.

Lundi 16 mai :

serre à tomates

Et voilà ! Avec l’aide de la tarière, outil miraculeux, j’ai pu planter mes piquets et monter la serre.  A part les piquets et la bâche c’est du 100% récup. Une serre de 18m² à 50€, qui dit mieux ? Je n’ai pas fermé les cotés car le but est surtout de protéger les tomates de la pluie (pour éviter le mildiou). Et puis ainsi les insectes pollinisateurs pourront entrer et sortir à leur guise.

 nous avons jetté : déchets ménager 30l. la météo : beau
courges et semis récupération d'eau 60l.

Mardi 17 mai :

Arg ! J’ai constaté une petite attaque de mildiou sur les plans de tomates ! J’ai

patates en sac

immédiatement supprimé les feuilles touchées et dès qu’elles seront en terre je pulvériserai un peu de bouillie bordelaise. Vu que les fruits ne sont pas encore là ça ne pose pas vraiment de problème. Les tomates « tête à l’envers » se portent plutôt bien, les cornichons poussent dans tous les sens, et on continue de remplir régulièrement  nos sacs à pommes-de-terres de… terre.

 nous avons jetté :déchet recyclable 1bac la météo : beau
récupération d'eau 30l. 15l.on a fait du pain 2kg

Mercredi 18 mai :

Ça y est ! Les poussins sont arrivé à la maison ! Ils ont un jour et sont

nos poussins

(naturellement) super-mignons. On a deux noirs, deux roux clair et deux roux foncé.
On les a mis dans la boîte que j’avais fabriquée, sous une lampe UV pour maintenir la température à  30°. Premier repas : pain dur broyé, un peu de lait en poudre de notre poussin à nous et un peu d’eau.
Sinon on a testé la limonade maison… bof… trop sucrée, pas pétillante…On lui donne sa chance en la laissant une semaine de plus au repos mais on n’y croit plus trop. Faudra trouver une autre recette.
Au jardin, C. a planté une première partie des tomates sous la serre.

 nous avons jetté : compost 15l la météo : beau
potager récupération d'eau 30l.

Jeudi 19 mai :

Les poussins font l’animation à la maison ! Ça fascine les gosses et (faut bien

Rillettes de porc

l’avouer) les parents aussi.
C. a planté une nouvelle rangée de haricots vu qu’une a été piétinée par un chevreuil (que l’étourdi qui a laissé la porte du potager ouverte se dénonce !) et par les gamins tout heureux d’avoir trouvé une trace du bestiau.
On a goûté les rillettes : c’est franchement très très bon. Pour un coût total à peu près équivalent au prix des rillettes industrielles en pot rouge… c’est simplement incomparable ! Un premier essai vraiment encourageant !

  la météo : beau avec une averse 3mm
récupération d'eau 50l. .

Vendredi 20 mai :

On continue la plantation des tomates sous la serre. Mine de rien, on a pas loin de quarante pieds…

moulin à café

Les poussins se portent à merveille ! On commence à diversifier l’alimentation en introduisant du jaune d’œuf (dur) et diverses céréales. Pour l’occasion on a remis en service l’antique moulin à café de ma grand-mère. Les enfants ont adoré moudre du millet, du riz et des lentilles.  On leur donne ce mélange soit sec à picorer ou en bouillie avec un peu d’eau et du lait en poudre. Au fond de la cage on a mis du journal et un peu de foin du terrain. Hors de question de se ruiner en animalerie avec des granulés (dont la composition reste mystérieuse et sans doute infâme) et de la paille vendue à prix d’or. Par contre la semaine prochaine, vu l’appétit des monstres, il faudra qu’on se mette à la recherche d’un agriculteur qui peut nous vendre des céréales et une ou deux bottes de paille.

  la météo : beau avec orages 9mm
récupération d'eau 30l. on a fait du pain 2kg

Samedi 21 mai :

Début de la transformation de ce qui a été une insalubre salle de bain (pour les anciens proprios) en poulailler. Avec l’aide passionnée du grand fiston, on a percé une porte qui permettra d’y accéder facilement.

  la météo : beau
récupération d'eau 30l. 10l.

Dimanche 22 mai :

Suite du poulailler avec le perçage d’une fenêtre (parait que les poules aiment pondre à  la

fenêtre du poulailler

lumière du jour). J’ai pu utiliser une fenêtre double vitrage qu’on avait récupérée chez le grand-père de C. J’ai également dégagé 3 grands sacs  poubelle de laine de verre en décomposition et 3 ou 4 familles de souris qui y vivaient.
Toutes les tomates sont enfin plantées sous la serre et j’ai pulvérisé un peu de bouillie bordelaise.
Encore un petit coup de terre sur les patates en sac et on a éclairci les cornichons pour ne laisser que 3 pieds par bac. Les autres, on les a plantés dans d’autres jardinières. Ça nous fait un total de 16 pieds.

  la météo : beau avec orage 5mm


Lundi 23 mai :

J’ai bien avancé sur le mur en pierre sèche ! Je vois le bout ! Mais avant de

gingembre - cornichon - gingembre

pouvoir terminer il faut que j’installe le robinet pour l’évier. Par contre, on va avoir du mal pour trouver les dernières pierres. Je pensais pouvoir en récupérer un peu plus loin mais, miracle de la géologie, à 10m de chez nous la nature de la roche change complètement. Je me vois mal terminer le mur avec une autre pierre que celles qui en composent 90%…
Nouvelle tentative de plantation en pot : du gingembre. Un simple morceau de gingembre du commerce (bio) à peine enterré dans une jardinière. Nous verrons ce que ça donne.

 nous avons jetté : compost15l. la météo : beau
récupération d'eau 75l. 20l.on a fait du pain 2,4kg


M.